Étude sur les rémunérations alternatives

16 Juli 2019 - A l'initiative de la Ministre des Affaires sociales et de la Santé publique et en concertation avec l'Office national de sécurité sociale (ONSS), le SPF Sécurité sociale (DG BeSoc) a demandé qu’une étude en deux volets soit réalisée sur l’existence et la valeur des formes alternatives de rémunération.

Cette mission a été confiée à SD Worx, qui a collaboré à cet effet avec l’Antwerp Management School (AMS).

Une première étude a consisté à dresser un inventaire actuel et à faire une estimation (quantitative) de l’ampleur et de la répartition des différentes pratiques salariales alternatives. Dans ce cadre, il a été demandé d’accorder une attention particulière aux différences entre les diverses catégories de travailleurs, les différents secteurs et la taille des entreprises.

Une deuxième étude s’est basée sur ces constats et portait sur l’extrapolation des montants des différentes formes de rémunération, identifiées dans l’étude précédente, à l’ensemble de la population des travailleurs salariés du secteur privé en Belgique. A cet effet, une collaboration étroite a eu lieu avec les services de l’ONSS.

Communiqué de presse

L'étude complète